Pélerinage des 72 à Rome

 
 
 

Rome 17-23 février 2019

De retour de notre pèlerinage à Rome, les yeux encore pleins d’étoiles, difficile de résumer tout ce que nous avons vu ! Nous avons pu toucher du doigt la réalité de l’Eglise à travers les siècles, des premiers chrétiens à aujourd’hui, à travers de nombreuses figures.

Tout d’abord les deux colonnes de l’Eglise, Pierre et Paul : la visite des fouilles sous la basilique Saint-Pierre nous a permis d’approcher au plus près de la tombe de l’apôtre ; nous avons célébré la messe aux Trois-Fontaines, le lieu du martyre de saint Paul et nous avons prié devant son sarcophage à la basilique saint Paul Hors-les-Murs.

Nous avons suivi l’Eglise naissante et persécutée, sur les pas des martyrs dans les catacombes ; nous avons célébré la messe sur le tombeau de saint Laurent et raconté l’histoire de sainte Agnès et sainte Cécile.

Après l’autorisation du culte chrétien par Constantin, l’Eglise primitive s’est développée : nous avons prié près des reliques de la sainte Croix ramenés de Terre Sainte par sa mère sainte Hélène, visité les premières basiliques chrétiennes et admiré leurs magnifiques mosaïques.

Le renouvellement de l’Eglise lors de la Contre-Réforme a été l’occasion de visiter les chefs-d’œuvre baroques romains, accompagnés par des figures de saints marquantes : Philippe Néri, Ignace et François-Xavier. Une veillée d’adoration et réconciliation autour des tableaux du Caravage à Saint-Louis-des-Français nous a montré à quel point l’art était un moyen d’évangélisation efficace !

L’Eglise est plus vivante que jamais : l’audience du mercredi avec le pape François, successeur de Pierre, nous a placés au carrefour des peuples, tous en marche derrière le même Pasteur. La visite des dicastères a également été un moment marquant : tous ces gens travaillent dans un esprit « tellement chrétien » pour reprendre les termes d’une jeune ! L’Eglise d’aujourd’hui, c’est encore des persécutions, nous avons pu le voir à l’église San Bartolomeo dédiée aux nouveaux martyrs, où sont conservés des objets leur ayant appartenu, comme le bréviaire du père Jacques Hamel. Les témoins contemporains ne manquent pas : nous avons pu prier sur les tombes des saints Jean XXIII et Jean-Paul II, et nous avons évoqué la figure de Chiara Corbella Petrillo, jeune mère romaine décédée en 2012. Mais l’Eglise c’est aussi nous, groupe hétéroclite d’une vingtaine de lycéens, quelques étudiants et jeunes pros, une famille, une religieuse, deux prêtres, un évêque… et bien sûr tout le diocèse du Mans que nous avons porté dans nos prières !

Rassurez-vous, nous avons bien profité des petits plaisirs romains : pâtes et pizzas, délicieuses gelati, balades vespérales dans les ruelles… Nous garderons un souvenir impérissable de ce beau pèlerinage qui nous a beaucoup apporté !