Retour camp vélo 2017

 
 
 

6 eme camp vélo

  • Toujours plus nombreux !
  • Toujours plus de prêtres, séminaristes et religieuses
  • Toujours plus de grands jeunes et d’animateurs
  • Toujours plus de beaux paysages à découvrir
  • Toujours plus d’organisation
  • Toujours plus de jeunes qui viennent aider avant (MERCI)
  • Toujours plus de joie, de Frat, d’idées, d’esprit d’entraide.
  • Toujours plus de temps avec le Seigneur
  • Toujours plus de belles choses à apprendre sur notre diocèse
  • Plus de cotes pour cette année !
  • Plus de choix dans les itinéraires
  • Plus de salades et de déserts grâces aux paroissiens qui nous ont fait d’excellents plats
  • Plus une superbe veillée « le conte de la velue »
  • Plus de beaux carnets de camp
  • Plus de beaux carnets de frat
  • Plus une super carte postale à envoyer pour la mission
  • Plus Sainte Thérèse pour nous accompagner

 

Vous aviez hâte de savoir ce que nous avons vécu ? vous aviez hâte de voir les photos et la vidéo ? Vous voulez tout savoir ?

Nous répondons à toutes vos questions, en vous présentant les bénévoles et l’équipe sur-motivée qui ont assuré le bon déroulement de ce camp.

 

JOIE de vous présenter l’équipe :

 

  • Père Vincent qui, un an avant, rêve ce camp et cherche les mille lieux de la Sarthe à découvrir.
  • Antoine Séminariste, pour sa seconde participation, met son sens pratique de l’organisation au service de l’équipe.
  • Père Johan, présent depuis le début, prépare avec tous ces frères prêtres les thèmes spirituels à aborder, les topos, le carnet… pour que le Seigneur puisse être au cœur de ce camp.
  • Marie avec de nombreux jeunes, met en œuvre tout ce qui est prévu. 

 

L’équipe des bénévoles :

  • En cuisine, nous avons depuis plusieurs années : Bella de Chevigny, Michel et Thérèse Marreau qui mettent leurs expériences, leur efficacité, leur énergie à préparer, transporter, faire les achats pour l’intendance et nous préparer à manger en grande quantité pendant cinq jours.
  • Cette année, ils ont été rejoints par Sabine et Joel Roisne au service de la logistique, de la cuisine et de tout ce qu’il y a à faire quand un camp de 146 personnes se déplacent tous les jours !
  • Pour l’itinéraire c’est grâce à Jean-Yves Dejoie et sa moto qui essaie toutes les routes de la Sarthe pour trouver l’itinéraire le plus adapté, respectant les suggestions du père Vincent. Un gros travail avec des contraintes horaires, des lieux d’hébergements, des repas…Jean-Yves prépare la carte des mois à l’avance pour que tout soit prêt et que chacun roule en toute sécurité. Pendant le camp il a un camion qui ferme la route, et assure les réparations qui sont nombreuses ! Patient, avec le sourire, il n’y a jamais de soucis, tout est fait pour que le jeune reparte au plus vite.

Merci à cette belle équipe, fidèle, qui prend du temps pendant l’année pour monter ce camp toujours un peu plus « fou ». Merci d’y croire avec nous !

  • En cas de besoin, c’est Audrey Coupeau notre infirmière qui a géré tous les soucis de santé.
  • Et cette année, Isabelle Boutot est venue tous les jours nous aider pour l’animation de la liturgie. Un vrai « + » pour faire avec la frat de service et apprendre à animer, lire, faire prier. Une nouveauté qui a été très appréciée.

 

L’itinéraire : Merci Jean-Yves et père Vincent.

Lundi 3 juillet :

Départ du centre de vacances ND de Perseigne vers Alençon. (11km)

La messe pour ouvrir ce camp a été célébrée par le père Vincent. C’est le nouveau diacre Amaury qui à fait l’homélie. Pour la Saint Thomas, Amaury nous a partagé trois points essentiels : la foi comme une relation de confiance avec le Christ, la foi comme une lumière dans notre vie pour avancer et enfin la foi comme une expérience personnelle et communautaire à vivre pendant ce camp.

La journée à Alençon nous a permis de découvrir la vie de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, mais aussi de ses parents Louis et Zélie Martin. Visite de la Basilique, de la maison natale et enseignement du père Johan nous ont portés toute la semaine. Nous avons roulé avec le portrait de Ste Thérèse afin qu’elle nous guide vers le Christ et qu’à son exemple nous puissions vivre en nous donnant par Amour.

Repas et veillée festive à  ND de Perseigne. ( roue de l’abbé Gaëtan) 

Mardi 4 juillet : de ND Perseigne à Fresnay (32 ou 45 km)

Louvigny, Oisseau le petit, Fyé pour la messe avec les paroissiens et le déjeuner.  Gesnes le Gandelin, Asse le Boisne, Saint Victeur et Fresnay pour arriver au camping.

Piscine, détente, repas et veillée au bord de la Sarthe animée par les grands jeunes qui laisseront de beaux souvenirs !

 

Mercredi 5 juillet : de Fresnay à Sillé-le Guillaume (24 km : facile ! oui mais dans les Alpes mancelles, c’est vraiment… difficile)

Après la messe en plein air, départ rapide pour éviter la chaleur. Douillet le Joly, Saint Georges le Gautier, Mont Saint Jean et Sillé.

Arrivée très échelonnée, sous les applaudissements du groupe pour féliciter tous ceux qui sont allés au bout de cette longue étape.

Repas avec de nombreuses salades confectionnées par les paroissiens, et baignade avec une activité surprise…Pédalo !!! après le vélo ; vélo sur l’eau ! (Rien ne nous arrête !)

Installation et dîner à l’hippodrome, veillée de prière à l’Eglise. Merci au père Laurent Husset pour son accueil. La soirée a été marquée par la chance d’avoir le témoignage de Mickaël Picard jeune baptisé et Michel Peilhon, diacre. Merci Seigneur d’être autant présent dans leur vie, de t’être manifesté, de leur donner cette joie, ce sens de l’humour pour parler de toi à tous. Merci pour leur OUI.

 

Jeudi 6 juillet : de Sillé à Conlie (33 ou 53 km)

Rouez, Château de Sourches, Saint Symphorien, Ruillé en Champagne, Neuvy, Conlie et plus pour ceux qui voulaient !

Une fois la frat de l’abbé Marc arrivée, la messe a été célébrée à Conlie. Merci au père Julien Sossou pour son accueil. A la fin de la messe cinquante jeunes ont pris l’engagement « Viens et suis-moi ».

Dîner au camping et veillée « le conte de la Velu » préparée par une petite équipe motivée. Une belle soirée.

 

Vendredi 7 juillet : Conlie – le Mans (22 km)

Derniers kilomètres pour arriver à la Maison Saint Julien, sur les pas de Thérèse qui est venue visiter sa tante au couvent, l’ancien Centre de l’Etoile.

L’heure est au bilan, au chant de frat à écouter et dans la joie nous partons pour la messe qui clôtura le camp à la Cathédrale Saint Julien.

Pour la première année, Jean et Cyprien ont été chargé de prendre des photos pour le montage vidéo final (prochainement sur le site)  . Un moment convivial pour pouvoir montrer ce qui a été vécu en cinq jours.

Quelle intensité ! quelle richesse dans les rencontres, l’esprit fraternel en équipe et grand groupe, l’esprit de service, la présence de Dieu tout au long des journées, les efforts faits par chacun, les souris échangés, l’organisation dans la bonne humeur et la bienveillance, la disponibilité des uns et des autres…Encore un très beau camp passé ensemble en ce début d’été 2017.